•  

    http://theblackstones.xooit.be  ( en construction)


    votre commentaire
  • Pour marquer l'esprit jeu de rôle de l'airsoft, les joueurs peuvent incarner des personnages jouissant d'aptitudes et de règles particulières.

    Le médecin: on le reconnait par une croix rouge sur le dos. Lorsqu'un joueur est touché par le médecin d'équipe, il retrouve la vie. Pour cela, le médecin réalise un "pansement" qui consiste souvent à nouer un brassard autour du bras.

    L'infirmier: il s'agit d'un médecin avec des droits limités (uniquement près du camp par exemple).

    L'ingénieur: l'équipe peut posséder un ingénieur. Ce dernier ne possède pas la meme réplique que les autres joueurs et peut construire un poste de survie n'importe ou (tant qu'il est vivant). Le poste de survie doit respecter des critères définits (exemple : un triangle d'au moins 1 mètre de coté brelé sur les arbres). L'ingénieur adverse peut venir détruire ce camp. L'ingénieur porte un casque blanc, ou un casque d'ouvrir, ou encore le symbole ingénieur sur le dos.

    L'espion: un espion est designé dans chaque équipe par un tir d'enveloppe. L'espion est dans une équipe mais alliée a l'autre. Toutes les stratégies sont possibles. Mefiance et paranoia garanties...
    Il s'agit également d'écouter les conversations radios et de brouiller certains canaux (en soufflant sur le micro du talkie, par exemple).

    Le sniper: possède une réplique longue portée (> 1 joule). Dans certaines parties, on aime à ce que les snipers aient une durée de mort supérieure aux autres soldats (exemple : 2 minutes plutot que 30 sec).

    Le commando: il possède des grenades.

    Le terroriste: chaque équipe désigne un terroriste (signe distinctif nécessaire). Un terroristevivant a le pouvoir de convertir un "blessé" (couché ou debout peu importe) à sa cause en le touchant. Dans ce cas, le blessé retrouve la vie et change de camp. Le terroriste porte une cagoule. Il n'est blessé que 30 secondes (pas besoin de poste de survie pour lui).

    Le démineur : c'est le seul soldat (muni d'un marqueur spécial) qui peut désamorcer une bombe (en la "marquant").

    Le garde: ce soldat ne peut s'éloigner de plus de 10 mètres (par exemple) de son poste de garde. Par contre, il retrouve la vie au bout d'une minute. Ce personnage est utilisé pour les scénarios de type convoi ou escorte.

     

    Source: www.airsofteur.com


    votre commentaire
  • Zone de touche: dans un jeu classique, la zone de touche est n'importe quel partie du corps excepté les pieds. Les joueurs peuvent cependant choisir comme zone de touche uniquement le tronc du corps, ou refuser les touches sur la tete.

    Soigner les blessés: selon la partie, on choisira l'une des trois variantes suivantes :
    - mort absolue : lorsque l'on est touché, on est éliminé de la partie
    - médecin (reconnu par une croix rouge sur le dos): lorsque l'on est touché par le médecin d'équipe, on retrouve la vie
    - back to base : lorsque l'on est touché, on reste couché 30 secondes puis on retourne à sa base
     

    Vies limitées:dans la zone de survie (respawn), on place un pot de jeton. Chaque blessé (mort) retourne chercher un jeton pour rejoindre la partie. S'il ne reste plus de jeton la partie est finie.

    Poste de survie spécial: dans certaines parties, des postes ou zones de survie permettent aux joueurs éliminés de revenir dans le jeu, comme s'il avait été "soigné".
    Un poste de survie SPECIAL est une zone de survie dont peut s'emparer une autre équipe en placant le drapeau de son team sur le porte drapeau.
    Les teams peuvent donc se voler mutuelle ces postes de survie et accélerer la vitesse d'attaque en s'appropriant des postes de survie avancés.

    Source: www.airsofteur.com


    votre commentaire
  • Le but n'est pas de faire mal et encore moins de blesser. L'Airsoft n'est pas plus dangereux qu'une autre activité si l’on respecte les consignes de sécurités signalées par les organisateurs

    Au même titre que le foot, le rugby, la gymnastique, le tennis... toute activité physique peut entraîner une blessure suite à une chute. Cependant, il n’y a aucun contact physique entre les joueurs et les billes propulsées sont moins dévastatrices qu'un crampon dans la cuisse par exemple. Les règles de jeu incluent une sécurité que tous les joueurs respectent (protection oculaire, distance de sécurité, puissance maximale). Il n'existe personne qui souhaite jouer avec un individu irrespectueux et qui rendrait le jeu violent. L'Airsoft fait appel au bon sens de chacun.

    L'impact est ressenti comme un pincement pendant quelques secondes ou alors on sent simplement la touche de la bille sans aucune douleur. Cela dépend de la distance à laquelle la personne a tiré, la puissance de sa réplique et des habits portés.

    Source: www.data-airsoft.com


    votre commentaire
    • Les répliques d'airsoft sont en vente libre (excepté répliques courtes de plus de 7,5 joules)
    • La vente des répliques est interdite aux moins de 18 ans
    • La cession de toutes ces armes ne peut avoir lieu que sur présentation de la carte d'identité ou du passeport de l'acquéreur
    • Les exhibitions en public de particuliers sont interdites tant que l'airsoft n'est pas une discipline reconnue par les Communautés
    • Le transport d'une réplique ne doit pas nécessairement s'effectuer dans une valise fermée (cette loi porte uniquement sur les armes à feu soumises à autorisation).Cependant, le port doit être justifié (et cela ne l'est que lors d'une partie d'airsoft) : la réplique ne peut se trouver à portée sous peine de se voir devenir une arme d'intention.Enfin, afin de préserver l'image de l'airsoft, il est impératif de transporter les répliques dans un sac ou encore mieux une valise. Dans le cas contraire, les forces de l'ordre se montrerait sans doute moins compréhensif que la loi ne le laisse entendre.

    Source: http://www.airsofteur.com/wiki/Loi_belge

    Le cas des mineurs:

    Comme nous l'avons vu les mineurs n'ont pas le doit de posséder ou d'utiliser des répliques standards d'Airsoft. Cependant, il existe des répliques spéciales que l'on appel des « minis » et dont la faible puissance autorise les mineurs à les utiliser. Le développement de ce type de réplique en a fait de très bons outils malgré leur faible puissance, et de plus en plus de jeunes joueurs s'initient à l'Airsoft avec des minis, en attendant leur majorité. En revanche ils ne sont pas autorisés à jouer avec les majeurs en raison de la législation.

    Source: www.data-airsoft.com


    votre commentaire